Main

Mondialisation


Mondialisation et Initiatives Citoyennes - par Dan Gallin (1997)

Intervention au Forum National de Réseau Solidarité
Tours, 15 Novembre 1997

Financialisation - par Peter Rossman et Gerard Greenfield

FINANCIALISATION : NOUVELLES PERSPECTIVES DE
BÉNÉFICES, NOUVEAUX ENJEUX POUR LES SYNDICATS

Peter Rossman est Directeur de la communication de l'Union internationale des travailleurs de l'alimentation, de l'agriculture, de l'hôtellerie-restauration, du tabac et des branches connexes (UITA); Gerard Greenfield est Coordonnateur régional de l'UITA pour l'Asie/Pacifique pour les Sociétés transnationales du secteur de l'alimentation et des boissons. Cet article a paru dans Education ouvrière, la revue du Bureau des Activités pour les Travailleurs (ACTRAV) de l'OIT, 1/2006 (No. 142)

Mondialisation - comprendre pour agir - par Dan Gallin (2002)

Conférence donnée à ATTAC 74, Annemasse, 1er mars 2002

Anti-Mondialisation et Syndicats - par Dan Gallin (2001)

Conférence donnée au Colloque: "Globalisation: perspectives d'une contestation" du Cercle d'Olten des socialistes de gauche, Genève, 23 août 2001

L'ordre du jour syndical face à la mondialisation - par Dan Gallin (2001)

Intervention à la Session de perfectionnement du Bureau de la FTQ, Lac-à-l’Eau-Claire, Québec, 8 – 13 janvier 2001.

En janvier 2001, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) avait organisé pour les dix-sept membres de son Bureau une session de cinq jours d'exposés et de discussion sur des problèmes actuels auxquels le syndicalisme doit faire face. Dan Gallin était invité d'introduire une discussion sur le problème de la mondialisation. Son intervention est donnée ci-dessous. La FTQ est l'organisation provinciale du Congrès du Travail Canadien (CTC) pour la Province du Québec; elle a près de 450,000 membres.

A l'heure de la mondialisation, quel mouvement syndical - par Dan Gallin (2000)

Un nouveau consensus capitaliste en voie de réalisation - par Walden Bello (2008)

Les élites politiques et économiques convergent vers une "social-démocratie globale" comme solution à la crise économique actuelle. Pourtant, nous avons besoin de plus qu’une gestion sociale du capitalisme, argumente Walden Bello: nous devrions aspirer à la libération sociale. Traduction de Françoise Breault de l'original anglais "The Coming Capitalist Consensus", publié par Foreign Policy in Focus (FPIF), un projet de l’Institute for Policy Studies (Institut d’études politique). La version française a paru pour une première fois dans Presse-toi à gauche! (Québec).

Walden Bello, professeur de sciences politiques et sociales de l’Université des Philippines (Manille) est membre de l’Institut transnational d’Amsterdam et président de la Coalition : Freedom from Debt, ainsi qu’analyste senior pour Focus on the Global South. Il est également député du parti Akbayan (le parti socialiste) au parlement des Philippines