2001


Rapport d’activité 2001

Introduction

Dans la période faisant l’objet de ce rapport (du 1er avril 2001 au 31 mars 2002), la majeure partie des activités du GLI sont à nouveau celles de son président et celles-ci sont principalement en relation avec "Women in Informal Employment Globalizing and Organizing" (WIEGO) (environ 50%) et avec la Fédération internationale des Associations pour l’Education des Travailleurs (FIAET)(environ 30%). Les quelque 20% restants du temps de son président ont été consacrés à d’autres organisations en sa qualité de Président du GLI et aux activités du GLI en tant que tel.

Du fait que l’activité consacrée au WIEGO a occupé une importante partie du temps du GLI, le rapport du directeur du programme d’organisation et de représentation du WIEGO (ORP) est joint au présent rapport, comme ce fut le cas l’année dernière, en complément et pour le contexte.

Les principaux résultats du WIEGO ORP depuis ses débuts en mai 2000 ont été les suivants : susciter la prise de conscience dans le mouvement ouvrier en général sur la nécessité d’organiser les travailleuses (et, en fait, tous les travailleurs) de l’économie informelle et sur les acquis existants dans le domaine; apporter son soutien aux efforts d’organisation; renforcer la coopération entre les organisations de femmes, syndicats et autres organisations du mouvement ouvrier actives dans l’ organisation de l’économie informelle; construire des coalitions entre de telles organisations, en particulier en vue de la discussion sur le secteur informel à la Conférence internationale du travail de 2002, et au-delà.

Malgré ces réalisations positives, le président a décidé de démissionner de son poste de directeur de l’ORP (avec effet au 31.12.02) parce qu’il devenait évident que, pour poursuivre cette tâche de manière responsable, cela exigeait pratiquement un engagement à plein temps (quels que soient les arrangements formels de programmation). Une autre exigence était qu’une grande partie de ce temps devrait être consacré à la recherche de fonds et à la gestion du projet. L’expérience des 18 derniers mois a montré que cela mènerait à une paralysie de toutes les autres activités du GLI.

Le GLI maintient bien entendu son engagement aux objectifs du WIEGO et le président continuera à participer aux activités du WIEGO, mais ce ne sera plus à un niveau de responsabilité en ce qui concerne les projets ou les programmes.

Un certain nombre de développements au sein de la FIAET ont également affecté les activités du GLI. Le Secrétaire général, Jan Mehlum, s’est retiré en décembre 2001. Le CE de la FIAET a été dans l’impossibilité de repourvoir le poste dans l’immédiat et a décidé de nommer un comité de direction intérimaire (CDI composé des trois membres du CE chargé des fonctions du secrétariat jusqu’à la prochaine Conférence générale qui élira un nouveau secrétaire général. La date de la Conférence générale a été avancée d’une année et se tiendra en 2003. Le président est l’un des trois membres du CDI et, en ces circonstances, il a accepté de poursuivre dans sa charge de président de la FIAET jusqu’en 2003.

Du fait des pressions générées par les activités décrites ci-dessus, ce qui peut être considéré comme la base des activités du GLI (engendrer des analyses critiques et des discussions sur la politique et les activités du mouvement ouvrier et des autres mouvements sociaux, débattre des stratégies dans le but de faire progresser les changements sociaux, développer le site internet du GLI et éditer des publications qui soient le reflet de ces discussions) a dû être remis à plus tard, bien que ces activités aient été poursuivies indirectement dans une certaine mesure par certaines des activités de FIAET et du WIEGO.

Le désengagement progressif du président de ses devoirs administratifs dans les 18 mois à venir devrait faciliter son retour aux priorités de base du GLI dans une mesure plus importante que cela n’a été le cas cette année.

Réunions et publications

Durant la période faisant l’objet du présent rapport (1er avril 2001 au 31 mars 2002), le Président du GLI a participé aux réunions suivantes :

En 2001:

(1) 2 avril: UNIA , première Assemblée des délégués à Berne.

(2) 20 avril: meeting à l’occasion du 20ième anniversaire de Widerspruch à Zürich (Widerspruch (contestation) est une revue qui paraît 4 fois par an, publiée à Zürich; le président est membre de l’Association de patronage).

(3) 28 avril: Amnesty International, section de Genève : réunion à l’occasion du 30ième anniversaire, table ronde de discussion (le président était invité en tant que l’un des membres fondateurs de la section genevoise).

(4) 1er mai: Amnesty International: table ronde de discussion sur les violations des droits humains contre les journalistes et les syndicalistes, Genève.

(5) 12 juin: GFTU Federation News, réunion du conseil de rédaction, Londres.

(6) 28 juin: MOVENDO (Institut d’études sociales de l’Union suisse des syndicats), inauguration, Berne.

(7) 23 août: Cercle d’Olten des socialistes de gauche, colloque: «Globalisation, perspectives d’une contestation», à Genève (contribution: "Anti-mondialisation et syndicats", se trouve sur le site internet du GLI).

(8) 26-27 octobre: LO et le Centre international Olof Palme (OPIC) : réunions sur le thème "Global Respekt Nu", Halmstad et Göteborg (discours : Globalisering, mänskliga rättigheter, fackliga rättigheter" (Globalisation, droits humains et droits syndicaux), se trouve sur le site internet du GLI).


En 2002 :

(9) 26 janvier : Congrès à l’occasion de la fondation de Syndikat (Syndicat des employés salariés et indépendants des multimedias, Zurich.

(10) 29 janvier : Arbeit und Bildung, Berne : séminaire "Globalisierung, Globalisierungskritik und die Arbeiterbewegung" (La globalisation, la critique de la globalisation et le mouvement ouvrier), Berne (discours : Wie funktioniert die internationale Gewerkschaftsarbeit ? (Comment fonctionne le travail syndical international ?), se trouve sur le site internet du GLI).

(11) 13 février : MOVENDO, réunion préparatoire en vue d’un Cours international, Berne.

(12) 1er mars : ATTAC 74 (Haute-Savoie), conférence : "Mondialisation : comprendre pour agir", Annemasse (se trouve sur le site internet du GLI).

(13) 8-9 mars : retraite-discussion (présidée par Vasco Pedrina, Président du SIB et par Paul Rechsteiner, Président de l’Union syndicale suisse (USS), Rotschuo.

En outre, le président du GLI a participé aux réunions suivantes à des titres divers :


Dans sa capacité de directeur du Programme organisation et représentation du WIEGO :

En 2001 :

(14) 21-22 mai : WIEGO, Réunion sur l’économie informelle en Amérique du Nord, Cambridge MA, USA
.
(15) 9 juin : WIEGO Réunion du Comité du Organization and Representation Program, Genève.

(16) 25-26 septembre: CISL, Groupe de travail sur le travail informel et non protégé, Bruxelles

(17) 3-6 octobre : Comité directeur du WIEGO et Comité du ORP, Institute for Development Studies, Brighton (Royaume-Uni).


(18) 22-23 octobre: WIEGO et le Programme de formation syndicale de l’Université de Harvard: séminaire “Organizing Informal Workers in the Global Economy: Unions, Co-operatives, Advocacy Networks and Emerging Labor Organizations” (L’organisation des travailleurs et travailleuses informel-le-s dans l’économie globale: syndicats, coopératives, réseaux de défense et organisations émergentes), Cambridge, MA, USA

(19) 6-8 novembre : WIEGO/Committee for Asian Women (CAW), atelier régional avec pour thème les travailleuses dans l’économie informelle, Bangkok


En 2002 :

(20) 14 janvier : réunion préparatoire à la réunion internationale du WIEGO/IRENE sur le secteur informel (avec Anneke van Luijken et Wim Sprenger), Amsterdam

(21) 19-20 janvier : réunion générale du WIEGO, Ahmedabad

(22) 14 – 15 mars: CISL, Groupe de travail sur le travail informel et non protégé, Genève

(23) 23 –24 mars: Réunion avec le Comité exécutif du SEWA, Ahmedabad


En sa qualité de président de la Fédération internationale des associations pour l’éducation des travailleurs (FIAET) :

En 2001 :

(24) 2-5 mai : séminaire Euro-WEA et réunion CE, Madrid

(25) 10-12 mai : réunion annuelle des délégués WEA, Manchester (discours non publié)

(26) 13-15 mai :General Federation of Trade Unions, conférence biennale, Torquay (discours non publié)

(27) 22-23 septembre : réunion du CE de l’Euro-WEA, Malte

(28) 16-20 octobre : La formation des travailleurs du secteur informel en Zambie (séminaire organisé conjointement avec le WEAZ et le WEA (Angleterre et Ecosse), avec la participation du WIEGO et de la FIAET, Lusaka (discours non publié)

(29) 18-21 novembre : réunion du CE de la FIAET EC, Silver Spring, MD, USA

En 2002 :

(30) 11-13 janvier : réunion du comité de direction intérimaire de la FIAET, Oslo

(31) 8-9 février : réunion du CE de l’Euro-WEA, Prague

(32) 11 février : Verein Wiener Volksbildung (Association viennoise pour l’éducation populaire), Assemblée générale, Vienne

(33) 16-18 mars : réunions des CE de la FIAET et de SOLIDAR, ainsi que de Global Network, Séville


En sa qualité de membre du Conseil d’administration de l’Institut Universitaire d’Etudes du Développement (IUED) : réunions du Conseil : le 4 juillet et le 5 décembre (2002).

En sa qualité de membre du Conseil du Collège du Travail (Genève) : réunions du Conseil : le 30 mai, le 11 décembre (2001), le 11 mars (2002).

DG est également membre du comité de rédaction qui prépare une autobiographie (histoire orale) de Pierre Schmid, ancien secrétaire national de Fédération suisse des travailleurs des métaux et de l’horlogerie (également secrétaire de la section genevoise et président des Jeunesses socialistes à Genève dans les années 60).

En sa qualité de membre du Conseil d’administration de SOLIFONDS (Fondation de solidarité des syndicats suisses) : réunions du Conseil : le 25 avril (Berne), le 13 novembre (Zurich).

Les publications éditées durant la période du présent rapport dont le président du GLI est l’auteur ou le co-auteur, en supplément de celles mentionnées plus haut, sont les suivantes :

"Propositions on Trade Unions and Informal Employment in Times of Globalisation" (Propositions au sujet des syndicats et de l’emploi informel au temps de la globalisation) dans Antipode, vol. 33, No. 3, édition spéciale : "Space, Place and the New Labour Internationalisms" (Espace et lieux des nouveaux internationalismes syndicaux), Blackwell, Oxford et Malden, novembre 2001

"… ich habe das Gefühl, dass ich annährend das Maximale geleistet habe, wozu ich fähig war in dieser Zeit, mit diesen Mitteln"; interview avec Peter Rütters sur la période de DG à l’UITA (1960-1997) : publié par la Fondation Friedrich-Ebert, Bonn 2001 (en allemand seulement).

"Über den Sozialismus", version allemande de la réponse de DG à Christoph Blocher (cf rapport annuel 2000-2001), dans PS (Zürich), 26 avril 2001.

Projets, réseaux, contacts

Protection de l’action de solidarité: Paul Germanotta a mené à terme les préparatifs de la publication de sa brochure : "Protecting Worker Solidarity Action : A critique of International Labour Law" (Protéger l’action de solidarité des travailleurs: une critique du droit international du travail). (Note : la brochure a été publiée en juin 2002, en publication conjointe de l’Institute for Employment Rights (GB) et du GLI).

Démocratie industrielle : Werner Thönnessen a permis d’établir le contact avec Fritz Vilmar, ancien économiste de l’IG Metall et actuel professeur d’économie à l’ Université libre de Berlin. Fritz Vilmar est un expert en démocratie économique et a récemment écrit un essai sur le sujet : Wirtschaftsdemokratie (Démocratie économique) (se trouve sur le site du GLI, en allemand seulement). Une version résumée paraîtra plus tard dans l’année dans Widerspruch (Zürich) (cf ci-dessus, réunions). DG est en train d’examiner la possibilité d’organiser un séminaire international sur la démocratie industrielle, peut-être dans le cadre des activités de la FIAET.

Site internet de l’histoire du mouvement ouvrier : Gavin MacFadyen a repris son travail sur le projet et a accédé à de nouvelles sources de financement.


Organes de direction

A la suite de discussions entre Aidan White, Claus Larsen-Jensen et le président, le Conseil de fondation du GLI, à sa réunion du 8 septembre 2001, a accepté, à regret leur démission du Conseil de fondation tout en exprimant sa satisfaction de leur entrée au Conseil consultatif. Le Conseil de fondation a également exprimé la bienvenue à Alana Dave (FIAET et, depuis juillet 2002, responsable de l’éducation de l’ITF). La composition actuelle du Conseil de fondation et du Conseil consultatif est donnée en annexe.

Secrétariat

Jeanne Schneuwly a continué à travailler à temps partiel en qualité d’assistante administrative.

Comme par le passé, Oscar et Nora Payuyo demeurent responsables du nettoyage des locaux et de l’entretien.

Le GLI a loué un espace supplémentaire de stockage, partagé avec trois autres co-locataires. Ce local se trouve dans un garage souterrain à la rue de la Servette 34, où seront entreposés les périodiques et les revues qui font partie de la bibliothèque du GLI. Cet espace devra devenir un lieu où il sera possible de consulter les publications de manière confortable. L’espace ainsi libéré à l’avenue Wendt deviendra disponible à l’expansion de la bibliothèque et des dossiers du GLI.


Rapport financier et administration

Mme Mariane Grobet-Wellner s’est occupée de la comptabilité du GLI durant la période du présent rapport. Les comptes ont été révisés, tout comme l’année dernière, par M. J.J. Mermier (CIFISOR S.A.). Sont joint au présent rapport le compte de pertes et profits et le bilan pour 2001.

Les comptes pertes/profits et le bilan 2001 sont donnés en annexe. A relever un excédent de produits substantiels pour l’exercice 2001.

Download file