2000

GLOBAL LABOUR INSTITUTE


Rapport d’activités 2000


Introduction

Le présent rapport couvre la période du 1er avril 2000 au 31 mars 2001. Durant ce laps de temps le projet WIEGO est devenu un secteur d’activité important et qui continue son expansion. Les deux autres secteurs d’activité du GLI, par sa Présidence, ont été d’une part la Fédération internationale des associations pour l’éducation des travailleurs (FIAET) (en tant que président) et d’autre part, les organisations syndicales suisses (en tant que consultant essentiellement). D’autres projets ont dû être remis à plus tard et ne pourront être lancés ou repris que dans la mesure où le GLI l s’en donne les moyens.

Le site internet du GLI est en fonction depuis septembre dernier. Il contient un grand nombre d’informations, d’études et de présentations en relation avec les intérêts du mouvement syndical, du matériel historique, etc. Sa conceptrice, Mary Sayer, continue à y travailler selon le temps qu’elle et le président peuvent y consacrer.

Paul Germanotta a également contribué de manière importante au travail du GLI avec son étude sur l’action solidaire qui est maintenant terminée.


Réunions et publications

Au cours de la période faisant l’objet du présent rapport, le Président du GLI a participé aux réunions cités ci-dessous :

En 2000 :

(1) 5 avril : Réunion du Conseil d’administration d’ Antipode, Pittsburgh

(2) 15 avril : Cours pour la jeunesse du Syndicat de la construction et de l’industrie (SIB) « Internet et le travail des syndicats au plan international », Zürich (conférence sur ce thème, en allemand - non publié)

(3) 25 avril : FGTB Liège-Huy-Waremme. Colloque : « De la PMEisation aux multinationales : Quelle action syndicale dans les entreprises ? », Liège, (conférence : Le mouvement syndical face à la mondialisation - non publié)

(4) 1er mai : Comité du 1er mai. Thoune : Discours du 1er mai (en allemand - non publié)

(5) 9 mai : SABZ/CEO, Réunion préparatoire, Institut syndical, Berne

(6) 18 mai : Union syndicale d’Argovie, réunion annuelle, Gränichen
(conférence : La solidarité internationale : Les syndicats dans un monde globalisé
(en allemand - non publié)

(7) 21-23 mai : Women in Informal Employment Globalizing and Organizing (WIEGO): 2ème rencontre annuelle, Cambridge MA, US, (conférence : Organisation et représentation dans l’économie informelle - en anglais - non publié)

(8) 24 mai : Séminaire : Dialogue sur les organisations du secteur informel – Développement d’un nouveau calendrier de recherche (Department of Urban Studies and Planning, MIT and WIEGO), Cambridge MA,US

(9) 25-26 mai : Séminaire : Repenser le secteur informel : dialogue entre les concepteurs/penseurs (universitaires) et les militants (Radcliffe Public Policy Center and WIEGO), Cambridge MA,US

(10) 29 mai : SABZ/CEO : Réunion préparatoire, Institut syndical, Berne

(11) 5 juin : Réunion du Conseil de fondation du GLI, Genève

(12) 10 juin : Centre international pour les droits syndicaux (ICTUR), réunion annuelle, Genève

(13) 19-22 juin : International Restructuring Education Network (IRENE), Conférence : « Organisation des travailleuses dans le secteur informel : Initiatives et alternatives à l’emploi indépendant », Mühlheim, Allemagne

(14) 27-30 juin : Evénement de Self Employed Women’s Association (SEWA), conference de presse, groupes de discussion, OIT, Genève

(15) 29 juin : Institut de recherche pour le développement social des Nations Unies (UNRISD), conférence : « Mains visibles : La prise de responsabilité en matière de travail social » (participation à un groupe de discussion sur « La régularisation du Big Business (commerce multinational) », présentation sur le thème : « Responsabilité sociale des entreprises, syndicats et ONG » - en anglais - non publié)

(16) 29-31 août : Célébration du 20ème anniversaire de NSZZ Solidarnosc, Gdansk

(17) 5-8 septembre : Visite à l’Union Marocaine du Travail (UMT), Casablanca

(18) 7 septembre : CISL : Réunion de la francophonie syndicale, Casablanca

(19) 30 octobre – 3 novembre : 12ème conférence régionale de l’UITA pour l’Amérique latine, Cordoba, Argentine

(20) 25 novembre : Centre international pour les droits syndicaux et Institut pour les droits de l’emploi : Conférence : « Globalisation, normes internationales du travail et droits syndicaux pour le nouveau millénaire », Londres (présentation sur le thème d’une perspective internationale sur les droits du travail – en anglais - non publié)

(21) 3-4 décembre : Programme d’organisation et de représentation du WIEGO, réunion du groupe consultatif, Genève

En 2001 :

(22) 8-13 janvier : Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec (FTQ) : Session de perfectionnement du Bureau de la FTQ, Lac-à-l’Eau-Claire, Québec (conférence : « L’ordre du jour syndical face à la mondialisation – sur le site du GLI)

(23) 26 janvier : ATTAC, Conférence internationale « L’Autre Davos » (Atelier : Mondialisation du capital et ses implications pour les organisations syndicales : vers un nouvel internationalisme syndical), Zürich (conférence sur le thème – en allemand - non publié)

(24) 13-16 février : 10ème conférence de la région Asie et Pacifique, Manille (conférence sur le thème « Renouvellement et efficacité des syndicats dans les conditions de la globalisation » - en anglais - non publié)

(25) 9-10 mars : Réflexions/discussions (présidées par Vasco Pedrina, Président du Syndicat de la construction et de l’industrie (SIB) et par Paul Rechsteiner, Président de l’Union suisse des syndicats (USS), Rotschuo


En complément à ces réunions, le président du GLI a participé à d’autres manifestations à des titres divers :

En sa qualité de président de la Fédération internationale des associations d’éducation des travailleurs (FIAET) :

En 2000 :

(26) 5 mai : Comité exécutif de Euro-WEA, Paris

(27) 16-18 juin : Comité exécutif de Euro-WEA, assemblée générale annuelle et séminaire : « L’éducation des travailleurs-euses et la société civile », Budapest (présentation : « La société civile – un territoire contesté » - en anglais - sur le site du GLI)

(28) 14-16 juillet : Association Club Mohamed Ali de la Culture Ouvrière (ACMACO), 7ème Université d’été : « Les défis sociaux dans la zone euro-méditerranéenne », Gammarth (conférence : « Mondialisation et mouvement ouvrier : impacts subis, ripostes engagées » - non publié)

(29) 10 août : Réunion avec l’exécutif de ABF, Stockholm

(30) 22-26 août : Comité exécutif de la FIAET et 18ème Conférence générale, Helsinki

(31) 15-16 octobre : Comité exécutif de Euro-WEA, Sofia

(32) 21 octobre : Fondazzjoni Guze’ Ellul Mercer : Reggie Miller Seminar, Malta (conférence sur le thème de la coopération syndicale – en anglais - non publié)

(33) 18-22 novembre :Séminaire de la FIAET/Euro-WEA : « L’éducation des travailleurs-euses dans un monde globalisé », George Meany Center, Silver Springs, Maryland (conférence sur « Présentation de la FIAET et plans d’actions futures » - en anglais - non publié)

En 2001 :

(34) Comité exécutif de Euro-WEA, Londres

(35) 17 février : Séminaire conjoint de Labor Education and Research Network (LEARN) et FIAET: “L’enjeu de la globalisation pour les syndicats, Manille (conférence en relation avec le thème, publiée dans Workers’ Education, mai 2001)

(36) 24-25 février : Comité exécutif en anglais de la FIAET, Dublin


En tant que membre du Conseil de fondation de l’Institut Universitaire d’Etudes du Développement (IUED) : réunions du conseil : 12 avril, 5 juillet, 24 octobre, 6 décembre 2000.

En sa qualité de membre du Conseil de fondation du Collège du Travail, Genève : réunions du conseil : 29 septembre, 15 décembre 2000.

Le 18 octobre 2000, l’Union Syndicale Suisse (USS) a demandé au président du GLI de la représenter au conseil de fondation de Solifonds. C’est à ce titre qu’il a participé à la réunion du conseil de fondation du 4 novembre 2000. SOLIFONDS est l’organisation de solidarité du mouvement ouvrier suisse qui soutient des projets à court terme et qui intervient en cas d’urgence en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Son conseil (15 membres) est composé de représentants de l’USS, du Parti socialiste et de 12 ONG de solidarité.

En 2000, l’USS a décidé de créer un Institut syndical destiné à la formation première et à la formation continue. Il a été demandé au président du GLI de participer à un groupe de travail pour y développer des propositions en vue d’établir un cursus international et des contacts avec des institutions similaires dans d’autres pays. Le groupe s’est réuni deux fois (voir ci-dessus). L’institut a depuis lors été créé et le président du GLI a été invité à donner une conférence sur le thème du syndicalisme international en avril 2002.

Les publications faites durant la période faisant l’objet du présent rapport dont le président du GLI est l’auteur - en complément de ceux mentionnés ci-dessus – sont les suivantes :

«Globalización y política del sindicalismo », dans : Imaginación democrática y globalización”, publié par José M. Roca, Ediciones Catarata, Madrid 2001 (visible sur le site du GLI).

« Trade Unions and NGOs : A Necessary Partnership for Social Development », Civil Society and Social Movements Programme Paper Nr. 1, UNRISD, Genève, 31 p., juin 2000 (disponible comme publication papier du GLI et visible sur le site du GLI)
« Qu’est-ce que le socialisme ? » - Réponse à Christoph Blocher ». Cela est une réponse au chef de l’Union Démocratique du Centre, représentant l’aile droite dans la politique suisse. L’année dernière, Blocher a fait distribuer un pamphlet (320 000 exemplaires dans les trois langues nationales) intitulé « Liberté plutôt que socialisme » dans lequel il soutient que, compte tenu de leur lien commun avec l’Etat, socialisme, nazisme et communisme sont intimement liés et représentent des variantes d’une même idéologie. Il n’est pas surprenant que ce pamphlet abonde en distorsions grotesques et en contre-vérités. En l’absence d’une réaction significative de la Gauche, le président du GLI a écrit une réponse qui a tout d’abord été publiée dans l’édition du 13 décembre 2000 de l’hebdomadaire socialiste indépendant Domaine Public à Lausanne, puis distribuée et encartée dans le quotidien Le Temps (Genève) dont les ventes atteignent 52 000 exemplaires (Le Temps avait aussi distribué le pamphlet de Blocher). Une traduction en allemand a été publiée le 26 avril 2001 dans P.S., l’hebdomadaire du Parti socialiste de Zurich (8’500 exemplaires). Les deux versions, française et allemande, sont visibles sur le site du GLI (sous « Helvétiques » en français et « Helvetica » en allemand). Les réactions de la presse (en français et en allemand), ainsi que la réplique hostile d’un historien communiste (en français) peuvent être lues sur le site de Domaine Public : http://www.domainepublic.ch.


Service de conseil, réseaux

Le président du GLI a travaillé à l’affiliation de UNIA, le syndicat suisse des services, à l’UITA pour son appartenance au secteur de l’hôtellerie et des restaurants. UNIA a été créé de manière conjointe par le SIB (construction et industrie) et la FTMH (métaux) pour organiser la syndicalisation du secteur des services (distribution et catering) où le taux de participation est très bas. C’est le seul syndicat au sein de l’USS dont les effectifs sont en augmentation.

Le GLI est affilié à la FIAET (dès ses débuts) et le président du GLI en a été le président depuis 1992, alors qu’il était à cette époque-là Secrétaire général de l’UITA. Lors du comité exécutif de la FIAET en février dernier à Dublin, il a indiqué qu’il désirait se retirer de la présidence à partir de la réunion du Comité exécutif de 2002 afin de faciliter cette transition vers une nouvelle direction à la prochaine Conférence générale en 2004 et il espère ainsi devenir plus disponible pour les projets du GLI (tel que le programme WIEGO).

Le président du GLI continue son activité au sein du conseil de la rédaction d’Antipode (voir le rapport d’activités 1999).


Projets réalisés en 2000

Projet de solidarité internationale. Paul Germanotta a terminé son étude sur le statut et les conditions des grèves de solidarité (voir le rapport d’activités 1999). Le manuscrit (approximativement 59 000 mots ou 170 pages) est intitulé : Protecting Worker Solidarity Action : The need for Inspired Imagination Within the International Labor Organization (Action solidaire en faveur de la protection des travailleurs-euses (protéger la solidarité des travailleurs-euses) : le besoin d’imagination inspirée dans l’Organisation Internationale du Travail). Il est disponible pour les membres du GLI sur demande sous forme d’imprimé sur ordinateur (en anglais). Il semble maintenant qu’il ne sera pas publié par l’OIT/ACTRAV qui l’a commandé, du moins pas avant 2002. Toutefois l’Institut pour les droits de l’emploi (Institute of Employment Rights) à Londres a indiqué son intérêt pour la publication d’une version plus courte (env. 16 000 mots) conjointement au GLI. Cette publication est en préparation.

Paul Germanotta a également co-signé un article avec Tonia Novitz (Université de Bristol) : « Globalisation and the Right to Strike : The Case for European-Level Protection of Secondary Action» à paraître dans International Journal of Comparative Labour Law and Industrial Relations.

Site internet du GLI. Le site du GLI est maintenant en fonction (http://www.global-labour.org). Il contient des pages en anglais, français, allemand, espagnol et en langues scandinaves, avec une information de base sur le GLI (déclaration de mandat, les membres du conseil d’administration et du conseil consultatif, rapports annuels/, les publications du GLI dans la langue originale, des contributions extérieures, des liens avec d’autres sites internent (organisations syndicales, WIEGO, etc.), références des fonds, le texte complet du livre d’Edo Fimmen « Labour’s Alternative » avec une introduction du président du GLI et une de Sigvard Nyström, ancien président de l’UITA. Mary Sayer (Manchester), en collaboration avec le GLI poursuit la maintenance du site.


Projets en cours

Programme d’organisation et de représentation (ORP) du WIEGO : En mai 2000 le comité de direction du WIEGO a nommé le président du GLI coordinateur du Programme d’organisation et de représentation. Son premier rapport d’activité au comité de direction du WIEGO est joint au présent rapport. Son rôle principal durant cette période a été le suivant :

(1) contribuer à donner une direction et des objectifs clairs pour le programme ;
(2) identifier les organisation existant dans différents pays ;
(3) assister le WIEGO pour faire reconnaître et accepter l’ORP par les SPI et la CISL en vue d’une éventuelle collaboration ;
(4) maintenir des relations avec les départements de l’OIT utiles à cette démarche.
(5) organiser les réunions du groupe consultatif de l’ORP.

Site internet de l’Histoire du mouvement ouvrier. Le travail sur ce projet est momentanément suspendu.


Projets futurs

Les projets mentionnés dans le dernier rapport d’activité (livre sur le mouvement ouvrier international, brochure sur l’avenir du mouvement ouvrier, histoire de l’UITA en Asie 1961-1991) n’on pas progressé soit par manque de temps soit par manque de financement, ou à cause des deux.

Il apparaît que les perspectives pour 2001-2002 soient la continuation des projets en cours de réalisation.

Conseil consultatif

Il n’y a eu aucun changement dans le Conseil consultatif durant la période du présent rapport.


Conseil de fondation

Aidan White a exprimé ses regrets de n’avoir pu participer ni aux réunions du Conseil d’administration ni aux activités du GLI et a été d’accord de devenir membre du Conseil consultatif et de se retirer du Conseil d’administration.


Secrétariat

Jeanne Schneuwly a continué sa collaboration en tant qu’assistante administrative (3 jours par semaine), en apportant son assistance au projet du WIEGO et au travail du bureau de l’institut en général, ce qui inclut l’enregistrement de la bibliothèque du GLI sur un programme Excel. Plus de la moitié de cette tâche a déjà été effectuée.

Comme par le passé, Oscar et Nora Payuyo ont continué à être responsables du nettoyage et de la maintenance.

La correspondance est demeurée à peu près au même niveau que durant la période précédente (env. 60 lettres envoyées par mois en moyenne).


Rapport financier et Administrtion

Mme Mariane Grobet-Wellner a tenu la comptabilité du GLI durant la période objet du rapport. Les compte 2000 seront vérifiés plus tard dans l’année par M. J.J. Mermier (CIFISOR S.A.). Le compte de recettes et dépenses ainsi que le bilan pour 2000 sont joints au présent rapport.


Download file

31 août 2001