2005

A la suite de la décision du Conseil de fondation en 2005 d’adapter la période du rapport annuel à l’année civile, ce rapport couvre la période du 1er avril au 31 décembre 2005.

Dans la période faisant l’objet de ce rapport, une grande partie de l’activité du GLI a continué dans le domaine de l’organisation des femmes du secteur de l’économie informelle, en coopération avec le WIEGO, le SEWA et certaines autres organisations en Europe (CES, IRENE, FES, DGB et ses affiliés, Justitia et Pax, EED, ICRSE). Un important aspect de cette activité a été de chercher à obtenir la ratification par de nouveaux pays de la convention de l’OIT sur le travail à domicile et de renforcer la coordination des organisations de travailleuses à domicile en Asie.

Politiquement, l’événement le plus important a été la décision du Conseil de fondation du GLI du 8 juillet 2004 de travailler à la constitution d’un réseau international de « GLIs » initialement en coopération avec le Cornell Global Labour Institute, le Global Studies Research Centre (Université d’Australie occidentale) et le Institute on Globalization and Human Condition (Université McMaster, Canada).

Le président du GLI a été invité à préparer un projet de déclaration politique comme base d’une telle coopération, ce qui a été fait. Plusieurs amendements y ont été incorporés. Actuellement, le projet est encore en discussion.

Un certain nombre d’initiatives ayant pour but de lancer une discussion sur les activités, les politiques et les structures du mouvement syndical international ont été lancées en 2005 (réunions et publications). Le GLI a participé à certains de ces initiatives.

Le GLI a maintenu son affiliation à la Fédération internationale des Associations d’éducation des travailleurs (FIAET). En sa qualité de membre du Comité exécutif de la FIAET, le président du GLI a participé activement à la réorganisation de la FIAET afin de la remettre sur une base financière stable et durable.

Le GLI pour sa part a également dû lutter, comme dans les années précédentes, pour s’assurer son financement (voir rapport financier).

Le Conseil de fondation du GLI a tenu sa neuvième réunion à Genève le 8 juillet.


Réunions

(DG = Dan Gallin; KP = Karin Pape)

2 avril 2 (KP):Colloque: Zu wessen Diensten? Frauenarbeit zwischen Care-drain und Outsourcing, Frauenrat für Aussenpolitik, Berne

20 avril (DG): Séminaire IUED, Genève: intervention: "Syndicalisme et Développement" (non publiée)

31 mai – 18 juin (KP): Conférence internationale du Travail, participation en tant que membre de la délégation des travailleurs de l'Allemagne, (Comité jeunesse et emploi); Genève

11 juin (DG): International Centre for Trade Union Rights (ICTUR), Conseil administratif, Genève

23 –24 juin (DG): Comisiones Obreras de Euskadi: Escuela Sindical de Verano, Bilbao (intervention: El movimiento sindical internacional frente a la globalización; sur le site du GLI)

24 septembre (DG): Cercle d'Olten: Arbeitstagung Wirtschaftsdemokratie, Berne (intervention: Demokratische Kontrolle transnationaler Konzerne, sur le site du GLI)

24 – 26 novembre (KP): Participation à la Conférence des femmes du DGB (invitée), Berlin

13 décembre (DG): Séminaire IUED, Genève: intervention: "Syndicalisme dans le secteur informel: facteur de développement" (non publiée)

WIEGO

14 – 15 avril (KP): Conférence "Out of the Shadows – Organizing Domestic Workers", CES, Bruxelles

21 – 22 avril (DG): Conférence Solidar "Women Talk!", Genève

27 juin (KP): Groupe de travail sur l'économie informelle, Justitia et Pax (intervention: Bestandaufnahme und Entwicklung der informellen Wirtschaft in Deutschland, sur le site du GLI), Cologne

18 juillet (KP): Réunion avec la Fédération des travailleurs de l'alimentation NGG (préparation de la visite en Inde dans le cadre du "Exposure and Dialogue Program" (EDP)), Hambourg

27 - 28 juin (KP): Réunions avec DGB Bildungswerk, IG Metall, IG BAU, Syndicat européen des travailleurs migrants (préparation de la visite EDP pour syndicalistes allemands en Inde), Düsseldorf et Francfort

23 août (KP): Réunion avec le DGB (préparation EDP), Berlin

10 – 19 septembre (KP): SEWA EDP pour syndicalistes allemands: "Travail decent pour tous", Ahmedabad (le rapport de cette réunion a été envoyé au Conseil de fondation le 22 septembre).

15 – 17 octobre (DG): Conférence européenne sur le travail du sexe, les droits humains, le travail et la migration, Comité international sur les droits des travailleurs/travailleuses du sexe en Europe (ICRSE), Bruxelles

21 – 23 octobre (DG): WIEGO, Comité directeur, Accra

25 octobre (KP): Réunion avec Ingrid Sehrbrock (DGB), Birgit Pitsch (NGG), Arne Klöpper (IG Metall) pour organiser un réseau allemand sur le travail informel (intervention: document de travail sur la mise en réseau), Berlin.

14 décembre (KP): Réunion sur les suites à donner au EDP, Bensberg (Cologne)

15 – 16 décembre (KP): Congrès Justitia et Pax, Bensberg (Cologne)


FIAET

14 – 15 mai (DG): Réunion du CE de la FIAET (Lisbonne)


Collège du Travail: (DG) Conseil de fondation, 4 mai, Genève


Pages de Gauche: (DG) Comité: 10 avril, 20novembre, Lausanne


Solifonds: (DG) Conseil de fondation: 8 novembre. (Zurich)


Publications

"11 gute Gründe das IAO-Übereinkommen über Heimarbeit zu ratifizieren", (Onze bonnes raisons pour ratifier la Convention de l'OIT sur le travail à domicile) préparé par Karin Pape, publication conjointe DGB, EED, FES, GLI et Justitia et Pax, Berlin, novembre 2005, 38 p.


Activités en cours, projets, réseaux, contacts

Ainsi qu’il a été décidé à la dernière réunion du Conseil de fondation, Karin Pape est entrée au Comité de IRENE (www.irene-network.nl). Les autres membres sont Anneke van Luijken et Peter Pennartz, coordinateurs, Neil Aldred (ICTU, Belfast), Suzanne Frank ( ÖGB, Linz), Erik Rydberg (GRESEA, Bruxelles), Ineke Zeldenrust (Clean Clothes Campaign) et Jens Erik Ohrt (AIF, Danemark).

Le site web du GLI a continué à se développer avec l’aide de Mary Sayer à Manchester. Mais comme Mary a pris un travail à plein temps au T&GWU, le GLI a demandé son aide à Eric Lee.

Le président du GLI reste membre du comité éditorial de Antipodes, une revue radicale de géographie, membre de Federation News, le journal de la General Federation of Trade Unions (GB) et du comité éditorial de International Union Rights, le journal du Centre international pour les droits syndicaux (Londres) et Pages de Gauche (Lausanne, le mensuel suisse romand de la gauche du parti socialiste). Il est aussi membre du Conseil de fondation du Collège du Travail à Genève.

Le Collège du Travail a décidé de publier d’ici fin 2007 un recueil de textes de DG en français, approximativement 200 pages. Un comité éditorial y travaille. Il sera possible d’utiliser cet ouvrage pour soutenir le GLI et ses activités (WIEGO ou FIAET) dans les pays francophones.


Comité consultatif

Han Dongfang, l’un des principaux défenseurs des droits des travailleurs et du syndicalisme indépendant en Chine, éditeur du China Labour Bulletin (www.clb.org.hk), a reçu le 6 mai le prix « International Activist» 2005 de la Fondation Gleitsman. Il partage ce prix et la somme de USD 100 000 avec le groupe Global Witness basé au Royaume Uni. Han Dongfang a donné sa part de USD 50 000 au Fonds du China Labour Bulletin destiné à la défense juridique des travailleurs chinois poursuivis. La fondation établie à Los Angeles par Allan Gleitsman en 1989 a pour but de reconnaître et d’encourager l’activisme social dans le monde.

Nouveaux membres : Robert O’Brien et Rob Lambert ont accepté l’invitation qui leur a été faite de se joindre au comité consultatif du GLI.

Rob Lambert est coordinateur du SIGTUR (Southern Initiative on Globalization and Trade Union Rights) et professeur associé à l’Université d’Australie occidentale, où il dirige le programme d’études internationales. Il est également secrétaire international de l’Union syndicale d’Australie occidentale. Il est également directeur du Australian Global Studies Research Centre (AGSRC), récemment créé.

Robert O’Brien est professeur associé au Département de sciences politiques de l’Université McMaster au Canada et membre de son Institut on Globalization and Human Condition. Il est co-éditeur avec Jeffrey Harrod de Global Unions ? Theory and Strategies of Organized Labour in the Global Political Economy (Routledge, 2002). DG en a écrit un chapitre : Labour as a Global Social Force, Past Divisions and New Tasks.

Secrétariat

Karin Pape a continué à travailler à temps partiel comme assistante administrative (sur une base volontaire depuis le 1er janvier 2004) et comme chercheuse et auteure dans le domaine de l’économie informelle. (Voir aussi Réunions, publications, travaux en cours).
.
Comme par le passé Oscar et Nora Payuyo se sont chargés du nettoyage et de la maintenance.


Finances

Marianne Grobet-Wellner a tenu les comptes du GLI pendant la période examinée. Les comptes de 2005 ont été vérifiés, comme l’année précédente, par M. J.J.Mermier,(CIFISOR S.A). Son rapport (en français) est disponible sur demande.

Une déclaration de revenus et dépenses et le bilan 2005 sont joints à ce rapport.